Contact

Les grandes tendances de la finance en 2024 : un aperçu essentiel pour les DAF

L'étude "Trends of Finance 2024", menée par DAF Magazine et le cabinet d’audit BDO, s'affirme comme une référence incontournable pour les directions financières. Cette deuxième édition offre une analyse approfondie des mutations de l'environnement financier et anticipe les tendances à venir. Voici les points importants de cette étude, structurée autour de quatre thématiques majeures : le pilotage de la performance, la sécurisation de l'activité, la gestion de la data, et la durabilité.

Le pilotage de la performance

Dans un contexte économique en constante évolution, le pilotage de la performance est devenu un enjeu majeur pour les entreprises. Les directions financières jouent un rôle central en analysant, interprétant et agissant en fonction des indicateurs de performance. L'étude révèle que 99% des DAF britanniques et 94% des DAF français considèrent leur impact sur la performance globale de l'entreprise comme crucial.

Parmi les enjeux prioritaires pour optimiser le pilotage de la performance, on retrouve :

  • La formation continue des équipes sur les évolutions technologiques

La formation continue des équipes est cruciale pour maintenir un niveau de compétence élevé face aux évolutions technologiques rapides. Les avancées technologiques impactent tous les aspects de la finance, de l'analyse des données à la gestion des risques, en passant par l'automatisation des processus financiers. Pour cela, n'hésitez pas à mettre en place des programmes de formation réguliers pour tous les niveaux de l'organisation. Ces formations doivent couvrir les nouvelles technologies, les logiciels financiers émergents et les meilleures pratiques de l'industrie. Les consultants indépendants en finance peuvent jouer un rôle clé en aidant non seulement à implémenter de nouveaux processus et outils, mais aussi en formant les salariés de manière efficace et pertinente.

Le but de ces formations continues est évidemment l'amélioration des compétences : les équipes deviennent plus compétentes et efficaces, ce qui se traduit par une meilleure prise de décision et une performance accrue. L'adaptabilité : une formation continue permet aux employés de s'adapter rapidement aux nouvelles technologies et aux changements de l'industrie. Enfin, l'innovation : en étant constamment informées des dernières tendances technologiques, les équipes peuvent proposer et mettre en œuvre des solutions innovantes.

  • La transformation numérique des processus internes

La transformation numérique vise à moderniser les processus internes pour augmenter l'efficacité opérationnelle, réduire les coûts et améliorer la précision des opérations financières. Cela inclut l'automatisation des tâches répétitives, l'amélioration de la gestion des données et l'intégration de technologies avancées telles que l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique. Cette transformation se prépare en réalisant d'abord un audit complet des processus actuels pour identifier les domaines où la transformation numérique peut apporter des améliorations significatives. Parmi les outils et solutions les plus utilisée, on retrouve les solutions ERP, les RPA (Automatisation Robotisée des Processus) et les outils d'IA et d'apprentissage automatique.

Ces solutions doivent être comprises et appréhendées dans un premier temps, c'est pourquoi l'aide d'un expert peut s'avérer très utile voire indispensable pour gagner du temps et implémenter les bons outils. Il n'est pas forcément nécessaire de se doter de tous les outils. Un expert indépendant en transformation digitale vous aidera à identifier les solutions idoines et donc à investir dans celles qui vous seront véritablement nécessaires.

  • La mise en place de stratégies RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises)

Les stratégies de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) sont devenues un élément central pour les entreprises modernes, non seulement pour répondre aux exigences réglementaires mais aussi pour améliorer leur image de marque et attirer des investisseurs soucieux de l'éthique.

Les entreprises doivent se concentrer sur cet aspect croissant en établissant des objectifs clairs et mesurables en matière de durabilité, de réduction des émissions de gaz à effet de serre, d'utilisation des énergies renouvelables et de responsabilité sociale. Il est essentiel d'intégrer des pratiques durables dans toutes les opérations de l'entreprise, de la chaîne d'approvisionnement à la gestion des ressources humaines.

Ensuite, elles devront se concentrer sur l'établissement et la publication de rapports RSE réguliers et transparents pour communiquer les progrès réalisés et les défis rencontrés. L'utilisation d'outils de reporting intégrés permet de mesurer et de suivre les indicateurs de performance RSE de manière efficace. De plus, la Directive sur le reporting de durabilité des entreprises (CSRD) va jouer un rôle clé en poussant les entreprises vers une plus grande transparence. Il est donc crucial de garder cette réglementation à l'esprit et de l'intégrer rapidement dans les pratiques de l'entreprise.

La sécurisation de l'activité

Défis de la cybersécurité et des risques opérationnels

Face à des menaces croissantes telles que la cybercriminalité et la volatilité des marchés, les Directeurs Administratifs et Financiers (DAF) doivent adopter une gestion proactive et stratégique pour sécuriser l'activité de leur entreprise. La cybersécurité représente un enjeu prioritaire en France, où la protection des données sensibles et des systèmes d'information est cruciale pour éviter les perturbations opérationnelles et les pertes financières dues aux cyberattaques. En parallèle, les entreprises doivent se préparer à la volatilité des marchés en adoptant des stratégies de gestion des risques financiers, tels que les fluctuations des taux de change, les variations des prix des matières premières, et les crises économiques soudaines.

Au Royaume-Uni, l'accent est également mis sur les enjeux humains et financiers. Les DAF britanniques doivent non seulement sécuriser les systèmes d'information contre les cybermenaces, mais aussi garantir la fidélisation et la formation des employés pour maintenir une main-d'œuvre compétente et engagée. En outre, ils doivent veiller à l'accès sécurisé et fiable aux ressources financières et informations critiques pour soutenir la résilience de l'entreprise face aux imprévus du marché.

Rôles et contributions des DAF

Les rôles et contributions des DAF varient selon les régions, reflétant des priorités et des contextes économiques différents. Les DAF britanniques se voient principalement comme des analystes mettant en place les bons indicateurs. Ils se concentrent sur la mise en œuvre de systèmes robustes pour surveiller et évaluer la performance financière, identifier les risques potentiels, et prendre des décisions basées sur des données précises et actualisées. Leur rôle d'analyste implique également l'utilisation de technologies avancées comme l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique pour prédire les tendances et élaborer des stratégies d'atténuation des risques.

En France, les DAF perçoivent leur rôle comme plus protéiforme, impliquant une gamme plus large de responsabilités. En plus de leur fonction d'analystes, ils sont également des communicants efficaces, sensibilisant les équipes aux enjeux de sécurité et de risque. Ils jouent un rôle clé dans la formation des employés aux meilleures pratiques de cybersécurité et dans la promotion d'une culture de vigilance au sein de l'entreprise. En tant qu'arbitres, ils vérifient la mise en place des bonnes actions dans les unités opérationnelles, s'assurant que les mesures de sécurité et les protocoles de gestion des risques sont correctement appliqués et respectés. Ils doivent souvent jongler avec des responsabilités liées à la conformité réglementaire, à la gestion de crise et à la continuité des activités. Ils collaborent étroitement avec d'autres départements pour élaborer et mettre en œuvre des plans d'urgence, assurer la résilience de la chaîne d'approvisionnement, et maintenir une communication transparente avec les parties prenantes internes et externes.

La gestion de la data

Gouvernance et exploitation des données

Avec l'importance croissante des données dans l'économie actuelle, les directions financières se retrouvent au cœur de la gouvernance et de l'exploitation stratégique des données. Les données sont devenues un atout crucial pour la prise de décision, permettant aux entreprises de gagner en efficacité, d'optimiser leurs opérations et de mieux comprendre les tendances du marché. L'étude révèle que près de 60% des entreprises françaises et britanniques affichent un certain degré de maturité dans la gestion de la data, illustrant une prise de conscience et une évolution vers une utilisation plus stratégique des données.

La gouvernance des données implique la mise en place de politiques, de processus et de structures organisationnelles permettant de gérer les données de manière efficace, sécurisée et conforme aux réglementations. Cela inclut la gestion de la qualité des données, leur sécurité, ainsi que leur accessibilité et leur utilisation à des fins d'analyse et de reporting. L'exploitation stratégique des données, quant à elle, consiste à utiliser ces informations pour générer des insights qui peuvent guider les décisions stratégiques, améliorer la performance opérationnelle et créer de nouvelles opportunités de croissance.

Actions prioritaires

Pour améliorer l'adhésion au data management, les DAF identifient les actions suivantes comme prioritaires :

  • Définir des méthodes et processus clairs

La mise en place de méthodes et de processus clairs est essentielle pour assurer une gestion cohérente et efficace des données. Cela permet de standardiser les pratiques de gestion des données à travers toute l'organisation, réduisant ainsi les risques d'incohérence et d'erreurs.

  • Former les collaborateurs

Former les collaborateurs est crucial pour s'assurer que tous les membres de l'organisation comprennent l'importance de la gestion des données et savent comment utiliser les outils et processus mis en place. Une main-d'œuvre bien formée peut améliorer considérablement l'efficacité et la précision de la gestion des données.

  • Démontrer la valeur business des données

Pour obtenir l'adhésion des collaborateurs et des parties prenantes, il est essentiel de démontrer la valeur business des données. Cela implique de montrer comment une gestion efficace des données peut contribuer à atteindre les objectifs stratégiques de l'entreprise, améliorer la performance et créer de nouvelles opportunités.

La durabilité

Intégration des objectifs de développement durable

Les DAF sont désormais confrontés à l'impératif d'intégrer la durabilité dans leur stratégie financière, en réponse aux défis du changement climatique et aux attentes croissantes en matière de RSE. La réduction des émissions de gaz à effet de serre et l'augmentation de l'utilisation des énergies renouvelables sont des priorités. Cette intégration est essentielle non seulement pour répondre aux exigences réglementaires, mais aussi pour améliorer l'image de marque de l'entreprise et attirer des investisseurs soucieux de l'éthique.

Stratégies et initiatives

Les entreprises mettent en place diverses stratégies pour améliorer leur performance environnementale et sociale, telles que :

  • La réduction de la consommation d'énergie

La réduction de la consommation d'énergie est une priorité pour diminuer l'empreinte carbone de l'entreprise et réaliser des économies de coûts. Une utilisation plus efficace de l'énergie contribue également à la durabilité à long terme des opérations de l'entreprise. Certaines entreprises n'hésitent pas à investir dans des technologies écoénergétiques, telles que l'éclairage LED, les systèmes de chauffage et de refroidissement efficaces, et les équipements de bureau à faible consommation. D'autres adoptent des sources d'énergie renouvelables, comme l'énergie solaire ou éolienne, pour alimenter leurs installations.

  • La promotion de la diversité et de l'inclusion

Promouvoir la diversité et l'inclusion au sein de l'entreprise est crucial pour créer un environnement de travail équitable et respectueux. Cela favorise également l'innovation et améliore la performance globale de l'entreprise. Il s'agit notamment de mettre en place des politiques de recrutement qui favorisent la diversité en garantissant des opportunités égales pour tous les candidats.

  • L'association des collaborateurs aux projets RSE

Nous évoluons vers un modèle de travail plus collaboratif, rendant essentiel l'implication des collaborateurs dans les initiatives RSE pour assurer leur succès. Les employés engagés sont plus susceptibles de soutenir les efforts de durabilité et de contribuer activement aux objectifs environnementaux et sociaux de l'entreprise. Par exemple, des programmes de volontariat peuvent permettre aux employés de participer à des projets RSE, comme le nettoyage des espaces verts, la plantation d'arbres ou le soutien à des causes sociales. Il est également important de mettre en place des systèmes d'incitation et de reconnaissance pour encourager la participation des employés aux initiatives RSE et de communiquer régulièrement sur les initiatives et les succès obtenus pour sensibiliser les employés à l'importance de ces projets et les inciter à y participer.

Conclusion

L'étude "Trends of Finance 2024" met en lumière les défis et opportunités auxquels sont confrontées les directions financières. Les DAF jouent un rôle crucial en tant que conseillers stratégiques, garants de la performance et de la durabilité de leurs entreprises. En anticipant les tendances et en adoptant des pratiques innovantes, les DAF peuvent naviguer avec succès dans un environnement commercial en perpétuelle évolution.

Pour accéder à l'étude complète et découvrir plus de détails, cliquez ici.

Cet article vous est proposé par Qwincy, plateforme de mise en relation entre entreprises et experts indépendants freelances spécialisés dans l'univers de la finance, de la comptabilité. Besoin d'une expertise en freelance ? Faites appel aux experts Qwincy ou rejoignez la communauté de consultants indépendants.

 

 

https://via.placeholder.com/600
“Quisque luctus sem sed dui mattis aliquet. Sed pretium, metus id convallis tristique, eros risus aliquet lacus, sit amet vestibulum ligula lectus ac augue. Vivamus dui mi, lobortis et purus sed, commodo tempus erat. Integer sodales risus eget fermentum viverra.”

Marie dupont

Vice-président chargé du développement économique à la communauté d'agglomération de Cambrai

128k

Proin in eros laoreet justo rutrum cursus nec at urna ultricies velit.